Retour à la page d'accueil du site de l'Union Française d'Epargne et de Prévoyance
     
Contact Mentions légales
     
     
    lexique
     
LEXIQUE

  Petit lexique de base

    Rachat

    Le rachat est l'opération qui permet à l'adhérent de se faire restituer par l'assureur tout (rachat total) ou partie (rachat partiel) de la valeur de rachat de « son contrat ». Ce montant est soumis aux prélèvements sociaux et éventuellement à l'impôt pour la partie correspondant aux produits accumulés.

    Valeur de rachat

    Pour l'assuré, la valeur de rachat représente le montant de « son contrat ». Pour la partie investie sur le fonds en euros, la valeur de rachat est égale aux versements effectués sur ce support nets de frais sur versements, diminués des rachats partiels, diminués des montants arbitrés et augmentés des produits accumulés.

    Pour la partie investie sur les supports en unités de compte, la valeur de rachat est égale au produit du nombre d'unités de comptes (garanti par l'assureur) par la valeur de marché de cette unité de compte (qui fluctue avec les marchés financiers).

    Pour la partie investie sur un fonds diversifié ou fonds eurocroissance, la valeur de rachat fluctue notamment aves les marchés financiers. Elle est exprimée pour partie en euros et pour partie en nombre de parts.

    Garantie du contrat

    Dans un contrat d'assurance vie, l'assureur s'engage à verser un capital ou une rente soit à l'assuré s'il est en vie soit au bénéficiaire en cas de décès. Son engagement porte sur la valeur de rachat (avec un plancher en cas de décès). A noter que dans le cas d'un fonds diversifié ou fonds eurocroissance, l'assureur s'engage aussi à ce que la valeur de rachat au terme choisi par l'adhérent soit au moins égale aux montants versés nets de frais diminués des rachats partiels.

    Arbitrage

    L'arbitrage est l'opération qui consiste à modifier la répartition entre les différents supports du contrat (fonds en euros ou unités de compte). Cette opération peut être effectuée soit par l'adhérent aidé de son Conseiller soit de manière automatique dans le cadre des « services financiers » du contrat.

    Garantie plancher décès

    Incluse dans les contrats de Cardif comportant le fonds en euros et les unités de compte (ou le fonds eurocroissance et les unités de compte), la garantie plancher permet aux bénéficiaires en cas de décès de l'adhérent, de recevoir un capital qui sera au moins égal aux versements effectués par le défunt, diminués des frais sur versement et des éventuels rachats partiels.

    Ceci constitue une protection pour l'adhérent qui affecte une part de son épargne sur les supports en unités de compte ou sur le fonds eurocroissance. Elle le prémunit d'une éventuelle baisse des marchés financiers au moment du décès. Dans la plupart des contrats Cardif, cette garantie est limitée à 765 000euros et prend fin aux 80 ans de l'adhérent. Son coût n'est pas facturé en sus mais est inclus dans les frais de gestion.